Mesures prises et recommandations pour freiner la propagation du coronavirus

Published by Baudouin Sohier on

Mercredi 11 mars 2020 – 18h15

Ensemble contre le coronavirus

Dans la lutte contre la propagation du coronavirus, chacun peut apporter sa pierre à l’édifice. Il est demandé à chacun de respecter consciencieusement les mesures d’hygiène de base.

Prendre ses responsabilités au niveau communal

Les autorités communales de la Ville de Namur ont bien entendu décidé de prendre leurs responsabilités dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.

Suite aux recommandations émanant du fédéral et aux deux arrêtés de police du Gouverneur de la Province de Namur pris ce 11 mars 2020, le Bourgmestre Maxime Prévot en collaboration avec le Président du CPAS, l’échevine de l’éducation et l’échevin de la Santé, a décidé de prendre des mesures contraignantes mais essentielles pour participer à l’effort collectif.

Ces mesures sont prises pour cas de force majeure et seront de mise jusqu’au 31 mars 2020. La situation sanitaire et les mesures prises sont continuellement évaluées. A la fin du mois de mars, le point sera revu publiquement.

Ces mesures concernent les évènements organisés sur le domaine public ou dans un lieu accessible public.

Evènements et manifestations

A Namur, à la lecture des différentes recommandations et décisions prises à des niveaux de pouvoir différents, nous avons donc pris la décision d’annuler une série de manifestations qui devaient s’organiser sur le territoire communal au vu des risques de propagation du virus dont le niveau a été relevé par l’OMS au niveau « très élevé », soit parce qu’ils drainent potentiellement plus de mille personnes, soit parce qu’ils rassemblent a priori des publics plus âgés ou à risque.

Pour ce qui concerne les événements en lieux clos et couverts, l’interdiction se porte sur les événements suivants :

  • Tous les salons de NamurExpo (dont Bois et Habitat, Salon des vêtements outlet et Le Salon du Chat)
  • Le Marathon artistique, le 21 mars au Conservatoire
  • Le tour du monde en chanson, le 18 mars au Delta
  • Le vernissage de Chambre avec vues aux Bateliers ce vendredi (mais l’événement lui-même est bien maintenu les deux weekends à venir)
  • Les finales de coupe de l’AWBB les 20, 21 et 22 mars au hall sportif de Beez

Pour ce qui concerne les évènements en extérieur, l’interdiction porte à ce stade uniquement sur les évènements suivants :

  • Le road-show de la ligue Braille le 26 mars Place d’Armes

En ce qui concerne les activités organisées pour et par des personnes âgées par le service de Cohésion sociale de la Ville, le Bourgmestre suspend les réunions de travail du Conseil consultatif communal des Aînés (CCCA), le Cine-Seniors du 26 mars et l’activité Diversité du 16, 23 et 30 mars.

De manière générale, les évènements qui se déroulent à l’extérieur, dans un espace ouvert, peuvent être maintenus mais il est fortement déconseillé aux personnes à risque (âgées, fragiles, souffrant d’autres infections…) de se rendre dans des événements rassemblant de nombreuses personnes même si la jauge ne dépasse pas 1.000 personnes. Ces personnes doivent se préserver.

Collectivités

Ecoles , tous réseaux confondus :

  • Les fêtes scolaires et les journées portes ouvertes sont interdites.
  • Les excursions d’une journée peuvent, à ce stade, être maintenues si elles se déroulent en plein air.
  • Les voyages scolaires de plus d’un jour sont interdits par décision du Gouverneur de la Province de Namur

Il est recommandé aux écoles de prendre des mesures de précautions nécessaires en vue d’éviter le rassemblement de plus de 1.000 élèves en même temps, notamment dans leurs réfectoires en effectuant des rotations le cas échéant.

Crèches communales et services de gardiennes encadrées par la SONEFA :

Les crèches restent ouvertes.

Dès la fin du mois de février, la Direction de la SONEFA a adressé un courrier à l’ensemble du personnel lui indiquant les recommandations à suivre (recommandations en matière d’hygiène, de distance sociale, …). Dès le début du mois de mars, un courrier allant dans le même sens a été adressé aux parents des enfants.

A partir de ce 11 mars, l’interdiction de visite au sein des MR-MRS a pris cours. Dès lors, en accord avec le directeur de la résidence Entourage, les autorités communales et du CPAS ont pris des mesures afin que l’accès au co-accueil présent dans la structure s’effectue par l’extérieur c’est-à-dire sans aucun contact avec les résidents séjournant dans la structure.

Mouvements de Jeunesse

Les fêtes d’Unité des mouvements de jeunesse sont interdites (mais pas les réunions hebdomadaires).

Conservatoire et Beaux-Arts

Le Conservatoire accueille environ 1.700 élèves, de tous les âges. Il s’agit d’un public mixte. Il y a des enfants, des adolescents, des adultes et des personnes âgées.

Au vu de cette mixité des profils, à l’instar des événements organisés par les écoles maternelles, primaires et secondaires, les événements organisés par le Conservatoire et les Beaux-Arts sont annulés jusqu’à nouvel ordre.

Le Bourgmestre recommande aux personnes plus âgées ou à risque de suspendre leur participation aux cours.

Maisons de repos, maisons de repos et de soins et résidences-services :

Le CPAS de Namur gère 5 maisons de repos et MRS sur le territoire communal.

Sur décision du Gouvernement wallon, toutes les visites aux résidents et les retours momentanés en famille sont interdits dès ce jour. Des dérogations exceptionnelles à cette interdiction seront accordées par les directeurs afin de permettre aux familles et aux proches d’être présents en cas d’accompagnement palliatif.

Une information détaillée a été transmise par voie de circulaire par l’AviQ aux responsables des établissements d’hébergement et d’accueil.

Pour les MR-MRS de Namur, des réunions de crise se tiennent continuellement en interne au CPAS, mais aussi avec la Ville et les services du Gouverneur.

Le CPAS a appris ce mercredi après-midi qu’un membre de son personnel travaillant aux Chardonnerets a été diagnostiqué positif au virus Covid-19. Ce membre a été mis en quarantaine par son médecin traitant. Ayant eu des symptômes d’un état grippal, elle était retournée chez elle dès vendredi matin. La maison de repos assure la continuité des soins et toutes les mesures de prévention ont été prises en concertation avec le corps médical.

Théatre – Marlagne – Delta (et plus globalement toutes les salles publiques ou privées de spectacle)

Le Bourgmestre recommande aux personnes âgées et à risque de ne pas fréquenter ces endroits s’il y a un risque de promiscuité même si la jauge est inférieure à 1000 personnes.

En ce qui concerne nos responsabilités en tant qu’employeur, la Ville a mis en place des réunions de crise et des procédures internes, en coopération avec le CPAS. Un communiqué interne a été adressé à l’ensemble du personnel afin de limiter les risques de contamination en invitant ceux-ci à respecter l’ensemble des consignes en matière d’hygiène et de distance sociale.

Par ailleurs, la Ville a pu, grâce à une politique préventive en matière de stocks, libérer un lot de 180 masques qu’elle décide de mettre gracieusement à disposition des seules prestataires du monde médical (infirmières, médecins, …). Ceux-ci sont en effet les premiers à devoir être eux-mêmes préservés de toute contamination pour pouvoir rester actifs et prodiguer les soins utiles à ceux qui en ont besoin. Dans un esprit de collaboration, la Ville a d’ores et déjà mis à disposition deux tentes à l’attention d’un des hôpitaux namurois en ayant formulé la demande en vue d’organiser un pré-accueil en extérieur.

La Ville de Namur invite le Gouvernement fédéral, à l’instar d’autres pays, à créer un Fonds Spécifique de dédommagement pour les organisateurs d’événements ayant être impactés.

Prendre ses responsabilités au niveau individuel

Le dossier du Covid-19 est loin d’être clôturé. Son arrivée en Belgique a été différée par rapport à nos voisins allemands et français mais il est maintenant chez nous, à Namur comme ailleurs, dans la famille d’un collègue, d’un ami, dans la nôtre.

Nous sommes nombreux à pouvoir résister à ce virus mais la gestion de son expansion au sein de notre communauté sera révélatrice de notre capacité à anticiper, à faire les bons choix, à accepter de restreindre temporairement nos libertés pour permettre aux plus fragilisés d’être pris en charge correctement.

The problem is not the problem. The problem is your/our attitude about the problem.

Il est essentiel d’éviter que trop de monde tombe malade en même temps pour que notre système de santé puisse tenir le coup et qu’un maximum de personnes puisse en profiter.

Aujourd’hui, dans ces instants particuliers et inédits pour des milliards de personnes en ce compris la centaine de milliers de Namurois, la solidarité et le souci précautionneux de l’autre doivent s’imposer.

Source : https://www.namur.be/fr/actualite/mesures-prises-et-recommandations-pour-freiner-la-propagation-du-coronavirus


0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neque. accumsan eget id sem, risus. sit Praesent consequat.